Tout le monde a des pratiques. Des pratiques intimes ou collectives, spirituelles ou corporelles, originales ou banales; des pratiques inventées, apprises, plaisantes, fastidieuses, sociales ou invisibles. Des habitudes se sont doucement constituées en rituels - faire la vaisselle, de la couture, la prière, du shopping, de la boxe, roder, se promener dans de chantiers…

De 2016 à 2019, avec un groupe d'écrivain·e·s, de chercheur·euse·s et de danseur·euse·s, la chorégraphe Lenio Kaklea a parcouru les rues et les sentiers de six territoires de la périphérie européenne afin de rencontrer leurs habitant·e·s. À l'aide d'un formulaire imprimé qui pose vingt questions simples sur ce que l'on fait dans la vie quotidienne, Lenio Kaklea a recueille plus de six cents récits des personnes de différents âges, origines, conditions sociales, langues et professions.

Dans son nouveau livre Encyclopédie pratique, Détours se trouve rassemblé le fruit des terrains menés depuis 2016 à Athènes, Aubervilliers, Essen, Guissény, Nyon et Poitiers. Organisées en douze chapitres, ce livre propose de découvrir 185 pratiques en suivant une typologie volontairement hétérogène (lieux, rythmes, substances, gestes, instruments, sphères d’activité). Avec Lou Forster, il·elle·s ont développé un ensemble de stratégies pour éditer les questionnaires en portraits individuels ou collectifs qui sont écrits dans la langue des praticien·ne·s. Cette encyclopédie gestuelle est disponible au public à travers une installation accessible avant et après chaque représentation.

Détours est aussi le titre de sa nouvelle pièce chorégraphique. Au début des répétitions, elle avait proposé à Jessica Batut, Nanyadji Ka-Gara et Élisa Yvelin de choisir des pratiques en fonction de leur familiarité ou de leur étrangeté — une manière pour elles de se situer vis-à-vis de ce paysage gestuel. Elles ont arrêté leur choix sur onze portraits qui révélaient un très large spectre d’activités, depuis la chasse jusqu'au maquillage ou au don du sang, en passant par la zumba. Le processus chorégraphique se construisait sur un va-et-vient entre les textes et le studio. Dans cette nouvelle piece, les spectateur·trice·s suivent un groupe de quatre femmes qui traversent des formes de violence, d’aliénation, de dépossession, de jouissance et de résistance à la découverte de ce qui leur permettrait, encore, de danser.

Concept et chorégraphie: Lenio Kaklea
Interprétation: Jessica Batut, Nanyadji Ka-Gara, Lenio Kaklea et Elisa Yvelin
Dramaturgie: Lou Forster
Son et direction technique: Éric Yvelin
Lumière et décor: Florian Leduc
Costumes et accessoires: Alexia Caunille
Production et diffusion: Teresa Acevedo
Monitoring: Agnès Henry - extrapole
Production: abd
Co-production: Traversées/Kimsooja Ville de Poitiers en partenariat avec le TAP Scène Nationale
de Poitiers, Centre Chorégraphique National d’Orléans, Centre Pompidou Spectacle Vivant en
partenariat avec le festival Faits d’hiver - micadanses, Centre National de la Danse, Le
Quartz/Scène Nationale de Brest en partenariat avec Passerelle Centre d’art contemporain, Le
Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté, Fondation Onassis/Athènes, PACT
Zollverein/Essen, far° Nyon Suisse.

Avec le soutien des Laboratoires d’Aubervilliers et de Tanzhaus Zürich.

Publication disponible ici: https://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=7568&menu=0


  • Press