Depuis septembre 2016, la chorégraphe Lenio Kaklea a rencontré des habitant·e·s de plusieurs villes européennes (Athènes, Aubervilliers, Brest, Essen, Guissény, Nyon et Poitiers) afin de collecter leurs pratiques. Au cours de son enquête, elle a rassemblé près de 600 témoignages révélant la diversité des habitudes, des rituels et des métiers qui constituent ces territoires. La transcription de ces témoignages prend la forme de portraits chorégraphiques où point la convergence entre son propre langage corporel et celui de ces praticien·ne·s. Dans l’installation vidéo 41 rue Lécuyer, elle expose sa pratique de studio dans lequel se côtoient plusieurs intensités et régimes de représentation : répétition, performance, conversation. Elle propose de relire l’influence du processus d’enquête sur le travail de création, la forme du solo y apparaît comme une expérience d’altérité dans lequel dialoguent le familier et l’étranger.

Chorégraphie, film et interprétation: Lenio Kaklea
Avec la participation de Maryse Emel
Image et montage: Jérôme Javelle
Son: Eric Yvelin
Collaboration artistique: Lou Forster
Costumes et accessoires: Sotiris Vasiliou
Coordination: Pierre Simon
Production et diffusion: Teresa Acevedo
Monitoring: Agnès Henry – extrapole
Production: abd
Co-production: Le Quartz/Scène Nationale de Brest, Passerelle Centre d’art contemporain
Avec le soutien de: Laboratoires d'Aubervilliers

  • Press